Qui je suis ?

par Dominique Mariani

Préventeur ? Urgentiste ? Secouriste ? Manageur ? Formateur ? Juriste en droit du Travail appliqué à la Prévention des risques Professionnels ? Ergonome ? Ingénieur Hygiène et Sécurité ? Technicien Santé Sécurité au Travail ? Animateur HSE ?

 

Il existe de nombreux intitulés relatifs aux métiers liés à la Santé Sécurité au Travail. Aussi, pour mieux me définir, un aperçu de ma vision de la Santé Sécurité  me semble nécessaire…

 

Ma vision et plus important ma conviction de la Santé Sécurité et des Conditions de Travail est la suivante :

Aujourd’hui encore, La Santé Sécurité et les Conditions de Travail couvrent de nombreux aspects qui en font un métier global. En fonction des entreprises ou organisations au sein desquelles il travaille, le Préventeur ne met en œuvre  que quelques unes des facettes liées à son métier, comme l’étude des risques physiques et/ou mentaux, les mesures de prévention, l’ergonomie. Mais, naturellement le Préventeur VRAI, celui qui doit auditer, conseiller, proposer, former, évaluer doit être pluridisciplinaire et maîtriser l’ensemble des problématiques inhérentes à la Santé Sécurité au Travail.  De plus, ce travail implique d’avoir des connaissances dans des domaines d’activité qui peuvent sembler parfaitement éloignés. Je pense au droit du travail, à l’urgence et au secours, au management, à la santé publique et à la santé environnementale, à la relation humaine et à la relation client, sans oublier une veille permanente des évolutions liées à ce domaine. Certes, le Préventeur n’a pas besoin de tout connaître. Il ne peut posséder que quelques unes de ces spécialités. Néanmoins, il est impératif, s’il n’a pas toutes les réponses, qu’il ait une conception globale de son environnement et ce dernier s’élargit à chaque intervention car un préventeur doit sortir de sa zone de confort.

 

Vous l’aurez compris, ma conviction de la santé sécurité au travail commence là ou celle des préventeurs d’entreprises ou d’organisations s’arrête.

 

Je sais de quoi je parle, j’en ai longtemps été un parmi d’autres et j'ai fait des allers/retours au gré  des opportunités de carrière !

 

Pour moi, un préventeur n’est pas seulement un technicien des analyses de risques, un exécutant qui applique des recettes toutes faites pour s’assurer du respect des normes et de la réglementation.

 

C’est aussi et surtout un conseiller en stratégie d’entreprise qui est capable de passer par le travail des opérateurs et de savoir que si des règles existent, on doit discuter des limites à mettre en œuvre  par la capacité d’action, de négociation, d’invention, d’implication des opérateurs de terrain pour adapter ces règles au contexte professionnel.

 

Ces limites ont pour but un triple enjeu :

  • Un enjeu Humain d’abord. Un opérateur ne peut s’impliquer que dans des activités qui font appel  au « sens au travail » qui amène  à la prévention par un savoir-faire de prudence.
  • Un enjeu de performance économique et social qui fera qu’en considérant que la santé DANS l’entreprise induit la santé DE l’entreprise (enjeu social), les coûts directs et indirects des Accidents du Travail et des Maladies Professionnelles seront réduits et donc que la performance économique de l'entreprise sera accrue (enjeu économique).
  • Un enjeu de sécurité juridique pour tous les acteurs de l’entreprise (direction, managers, salariés, IRP).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :