Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACACIA CONSEIL

CONSEIL EN ORGANISATION ET MANAGEMENT D'ENTREPRISE EN SANTÉ SÉCURITÉ AU TRAVAIL

ACACIA CONSEIL

BOITE À OUTILS - PRINCIPES GÉNÉRAUX DE PRÉVENTION (2ème PARTIE)

3ème principe : combattre les risques à la source

(Intégrer la prévention le plus en amont possible, dès la conception des équipements, des modes opératoires et des lieux de travail)

Cela signifie que l'on traite l'origine de la nuisance, sa cause (ce qui peut dans le meilleur des cas, être un moyen de revenir au premier principe en évitant le risque et doit en tout état de cause en réduire les effets.

Par exemple, la nuisance sonore que peut produire une machine est souvent contrée par le port de protections sonores alors qu'un carter de protection, un encoffrement d'insonorisation, rend une machine moins bruyante et permet d'agir à la source du risque et ainsi de mieux le maitriser.

4ème principe : Adapter le travail à l'Homme, en particulier en ce qui concerne la conception des postes de travail ainsi que le choix des équipements de travail et de production, en vue, notamment, de réduire les effets de ceux-ci sur la santé.

(Placer l'opérateur au centre du dispositif et non à la périphérie, partir du travail du salarié et de ses gestes opératifs)

C'est le travail qui doit être adapté à l'opérateur et non le contraire : aussi bien dans les activités de production que celles d'entretien, de maintenance ou de services.

Par exemple, pendant des années les manutentionnaires ont été formés selon le concept des "gestes et postures" (garder le dos droit, plier les genoux, etc.). Depuis plus de 15 ans maintenant, les opérateurs sont formés à la Prévention des risques liés aux Activités Physiques, selon le concept qui consiste à partir de la situation de travail.

5ème principe : Tenir compte de l'état d'évolution de la technique.

(Les machines et les systèmes évoluent. Les techniques de sécurité aussi. Il faut que les mesures à mettre en œuvre au niveau de la sécurité soit toujours la plus proche des évolutions de la technique, sinon on laisse perdurer des situations dangereuses qui n'ont plus lieu d'être)

Cela signifie que le chef d'entreprise a l'obligation, même en l'absence de textes de loi précis, de faire en sorte que les machines et systèmes utilisés soient dotés de dispositifs de sécurité les plus récents.

Par exemple, protection de réseaux électriques, dispositifs rapide de montage et démontage d'échafaudages, utilisation de lasers dans certains dispositifs de protection.

6ème principe : Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n'est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux.

(Encore faut-il être certain de ne pas créer d'autres situations dangereuses...en déplaçant le problème)

Cela rejoint le 2ème des principes de prévention, analyser encore et toujours les situations et les circonstances.

Par exemple, la substitution de produits chimiques (utilisation de peintures sans solvants).

Les fiches de la Boite à outils ont pour objectif de fournir des explications synthétiques, simples et pratiques sur un sujet précis de Santé Sécurité au Travail.

Elles permettent à un service RH, aux membres de la commission SSCT de diffuser l'information par tout moyen à leur convenance (affiches, flyers, etc.).

Ces fiches peuvent aussi servir aux managers pour animer des quarts-heure sécurité.

N’hésitez pas à nous les demander, nous serions heureux de vous les transmettre gratuitement en version modifiable afin que vous puissiez les utiliser avec votre charte graphique.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article