Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACACIA CONSEIL

CONSEIL EN ORGANISATION ET MANAGEMENT D'ENTREPRISE EN SANTÉ SÉCURITÉ AU TRAVAIL

ACACIA CONSEIL

BOITE À OUTILS - PRINCIPES GÉNÉRAUX DE PRÉVENTION (1ère PARTIE)

La loi du 31 décembre 1991 impose que le chef d'entreprise prenne les mesures nécessaires afin d'assurer la santé et la sécurité de tous les salariés.

Ces principes ont pour objectif l'engagement des employeurs dans une

démarche de prévention fondée sur la connaissance des risques, leur évaluation et l'adéquation des mesures de prévention à la nature des risques afin d'assurer la sécurité et la santé des salariés.

 

1er principe : Éviter les risques

(supprimer le danger ou l'exposition à celui-ci)

Éviter les risques c'est se poser la question, en amont, de savoir pourquoi on fait quelque chose et pourquoi on le fait ainsi. Est-on obligé de le faire et de le faire ainsi ? Pourrait-on le faire autrement ?

S'obliger à répondre à ces questions, sans se précipiter, montre que certaines pratiques relèvent plus de l'habitude que de la nécessité.

Par exemple, face à une exposition aux produits chimiques, la première idée serait de penser à équiper les salariés d'EPI. Interdire l'accès permet d'éviter le risque d'exposition.

2ème principe : Évaluer les risques qui ne peuvent être évités

(Apprécier leur nature et leur importance, afin de déterminer les actions à mener pour assurer la sécurité et garantir la santé des travailleurs)

Il a fallu attendre le décret d'application de 2001 et la circulaire de 2002 pour que les chefs d'entreprises soient munis d'outils permettant de réaliser une vraie évaluation des risques au regard de la loi de 1991.

Le résultat de cette évaluation doit être formalisé dans le Document Unique d'Évaluation des Risques (DUER)

Passer en revue toutes les circonstances d'exposition au risque, du début à la fin du travail, sans oublier les circonstances anormales prévisibles (risques environnants, circulation d'engins, etc.). Prendre en compte la durée d'exposition, les volumes et quantités, la fréquence des opérations...c'est ce qui se nomme l'Évaluation des Risques Professionnels.

Par exemple, l'évaluation des risques de circulation, devra prende en compte le déplacement des véhicules internes et externes, leur fréquence de passage, leur taille, leur marchandise, etc. afin de prendre en compte les mesures les plus appropriées (voies de circulation des piétons, limitation de vitesse de circulation...).

3ème principe : combattre les risques à la source

(Intégrer la prévention le plus en amont possible, dès la conception des équipements, des modes opératoires et des lieux de travail)

Cela signifie que l'on traite l'origine de la nuisance, sa cause (ce qui peut dans le meilleur des cas, être un moyen de revenir au premier principe en évitant le risque et doit en tout état de cause en réduire les effets.

Par exemple, la nuisance sonore que peut produire une machine est souvent contrée par le port de protections sonores alors qu'un carter de protection, un encoffrement d'insonorisation, rend une machine moins bruyante et permet d'agir à la source du risque et ainsi de mieux le maitriser.

EXERCEZ-VOUS AU MÊME EXERCICE AVEC N'IMPORTE QUEL DANGER EN APPLIQUANT LES TROIS PREMIERS PRINCIPES DE PRÉVENTION

ET

VOUS VERREZ QUE CELA FONCTIONNE !

 

Les fiches de la Boite à outils ont pour objectif de fournir des explications synthétiques, simples et pratiques sur un sujet précis de Santé Sécurité au Travail.

Elles permettent à un service RH, aux membres de la commission SSCT de diffuser l'information par tout moyen à leur convenance (affiches, flyers, etc.).

Ces fiches peuvent aussi servir aux managers pour animer des quarts-heure sécurité.

N’hésitez pas à nous les demander, nous serions heureux de vous les transmettre gratuitement en version modifiable afin que vous puissiez les utiliser avec votre charte graphique.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article